Le dernier Conseil Municipal de l’année 2021, a porté sur 13 affaires. Parmi les points importants :  l’avis de la chambre régionale des comptes préconisant l’augmentation des impôts des Habissois. Une recommandation que le maire Jules OTTO, réfute.  Détails. 

Le 26 Mai 2021, le conseil municipal a adopté le Compte administratif de 2020 de la commune de Vieux-Habitants avec un résultat global de clôture de – 303 622 30 euros. Composé d’un résultat de -1 356 112.56 euros en section de fonctionnement et d’un résultat de 1 052 490 06 euros en section d’investissement.  Au cours de la lecture de l’avis de la Chambre Régionale des Comptes,  l’évolution des comptes tend à démontrer la poursuite des efforts de la commune pour maîtriser ses dépenses de fonctionnement. Pour atteindre la trajectoire fixée par la chambre, la commune respecte le plafond de dépenses fixé mais n’atteint pas le niveau des recettes nécessaires à l’amélioration pérenne de sa situation financière.

< >

Pour ce fait, la CRC préconise dans son avis émis en novembre 2021: une augmentation des recettes fiscales. Le Maire Jules OTTO prend la parole :Je ne suis pas devenu Maire de Vieux-Habitants pour augmenter les impôts des Habissois”, il ajoute “Ce n’est pas à eux de payer le déficit”.

Le retour à l’équilibre budgétaire est une volonté inscrite dans la profession de foi du Maire Jules OTTO. Pour rappel, dans son avis 2020, la CRC avait prévu, un retour à l’équilibre au plus tard le 31 décembre 2021, par une augmentation de la ressource fiscale de 400 000 euros. Cette dernière a finalement été partiellement appliquée (à hauteur 200 000 euros) grâce aux engagements pris par l’actuelle majorité lors d’un arbitrage en préfecture.

Éponger le déficit budgétaire une priorité

C’est la priorité de la municipalité qui connaît un plan de redressement amorcé depuis 2015 par la chambre régionale des comptes. Considérant la volonté exprimée par le maire de redresser la situation budgétaire et financière dans sa commune, le budget primitif 2021 a été réglé et rendu exécutoire par le Préfet de Guadeloupe. Une décision de règlement du budget prise sous forme d’arrêté le 29 novembre 2021;

 Lors de la présentation des orientations budgétaires 2021, l’équipe municipale en place s’est engagée à trouver des ressources financières pour un retour à l’équilibre budgétaire de la collectivité habissoise. Dans cet esprit, il a été proposé à la commune de prendre part à un projet environnemental en tant qu’actionnaire minoritaire. Chaque année, lors de la redistribution des dividendes, la collectivité pourrait obtenir 50K€ à minima. Un des premiers pas parmi tant d’autres prévus pour renflouer les caisses, sans passer par la case “augmentation des impôts”

Les Nuit de la lecture, au programme de la Médiathèque Médélice Baptista 

Du 20 au 22 Janvier 2022, la Médiathèque de Vieux-Habitants prendra le temps de la lecture autour de la manifestation nationale Les Nuits de la lecture. Le thème de cette année est “Aimons toujours ! Aimons encore”, avec une touche habissoise “Sur un banc de poèmes de Daniel FORESTAL et Max RIPPON, deux auteurs Guadeloupéens. Cette manifestation s’inscrit en cohérence avec les orientations du projet culturel de la commune. Il s’agit de garantir aux Habissois, l’accès au savoir et à la culture, en proposant  au plus grand nombre une offre culturelle diversifiée et novatrice. 

Une adhésion au dispositif ACTES, dématérialisation de la transmission des actes réglementaires et budgétaire au contrôle de la légalité

Les membres du Conseil Municipal ont été invités à délibérer sur l’adhésion de la collectivité au dispositif Actes permettant la dématérialisation de la transmission des actes règlementaires et budgétaires

Ce dispositif Actes permet à la collectivité : 

L’acronyme @CTES désigne le système d’information destiné à mettre en œuvre le contrôle de légalité dématérialisé. Sa composition est double. D’une part, il comporte un « réseau de collecte » accessible par Internet via des services en ligne proposés par des opérateurs de transmission exploitant un dispositif homologué par le ministère de l’intérieur, qui permet aux collectivités émettrices de transmettre par voie électronique au représentant de l’État dans le département les actes soumis au contrôle de légalité et au contrôle budgétaire.

En bref, 

Prévu à  70 634 euros, le coût des travaux d’aménagement du secteur de Val de l’Orge a été révisé dans le plan de financement initialement accordé en mars 2019. Il a été ajouté une étude hydraulique chiffrée à 6510 euros, passant le coût global de l’opération à  77 144 euros. La participation de la collectivité est de 50% soit 38 572 euros.

Une subvention  a été accordée à l’association K roulé pour poursuivre ses activités sportives sur le territoire.

Enfin, la collectivité renforce sa communication en signant un partenariat avec News Antilles afin de promouvoir et valoriser les actions et les manifestations du territoire. 

Stécy LANCASTRE

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Évaluation*