Valérie Bolivar : enfant du pays, multi-potentielle

Shares
Read Carefully

Valérie Bolivar est une enfant du pays Guadeloupe. Elle y venait chaque été avec ses parents vivant  dans l’Hexagone. Elle s’y attache. Au point de s’installer sur l’île définitivement en 2015. Retour au pays, entrepreneure, citoyenne engagée, Valérie Bolivar, c’est l’histoire d’une femme, mère courage qui a choisi la joie et la Guadeloupe pour s’élever et élever ses enfants. 

Retour au pays…

Grandir en France et penser la Guadeloupe comme un Jackpot. C’est la philosophie de notre portrait du mois. Valérie Bolivar jusqu’à 2015 avait toujours vécue dans l’Hexagone. Ses parents ont toujours nourrit ses racines guadeloupéennes. Chaque été, ils venaient, en famille se délecter des paysages, de la gastronomie,  des proches, de la douce vie ilienne en somme. Seulement Valérie voulait tout cela pour la vie. Elle opère son retour au pays, il y a 6 ans. A une époque où le retour au pays natal n’est pas un sujet de conférences. Elle évolue et l’île aussi. Valérie nous explique son déclic.  

Ma fille, ma bataille…

En 2014, le diagnostic tombe. Sa fille, Jana, présente des troubles  du spectre autistique. A cette annonce, elle comprend que son quotidien changera .Valérie prend un congé parental qui l’a conduira à un bilan de compétences.  « Cela faisait 10 ans que j’occupais mon poste et je ne voyais plus mon évolution. ». Ce bilan de compétences révèle qu’elle aime le contact avec les enfants, et les métiers créatifs. En quittant sa vie d’avant, Valérie quitte son emploi et rêve d’un meilleur cadre de vie, pour elle et ses enfants. A l’intérieur du pays, elle voit pour sa fille Jana, un lieu d’épanouissement permanent, un terrain de jeu parfait pour ses spécificités extraordinaires. « Quand nous venions en vacances en Guadeloupe, je voyais qu’elle était heureuse et épanouie ». 

Fin 2020, Valérie Bolivar créé l’association « Les yeux de Jana », afin de sensibiliser sur l’autisme et partager le quotidien de sa vie de famille. Engagée, dans plusieurs associations. Elle rappelle, combien la présence des parents est importante pour l’autonomie et la socialisation  de l’enfant. 

Changement de carrière, devenir infographiste…

Pour être légitime, elle suit une formation diplômante d’infographie. Elle apprend tous les rouages de la profession. Passionnée par les nouvelles technologies, le design numérique, elle se lance à son compte sous le nom de Khamisi Kréa.  Créatif et réactif, Valérie réalise tous types de travaux de la création de logotype à la mise en page de documents et la création de site web.

Avant de se lancer, Valérie a jonglé durant une année entre le statut d’indépendant et le salariat. Une étape qui lui a valu des nuits blanches et énormément de sacrifices. 

En plus des prestations en infographie, elle propose également de la consultation pour la rénovation des espaces de vie. Vous cherchez un artisan pour vos travaux, une décoratrice ? Elle en a fait son affaire, en devenant un véritable lien entre votre propriété et les artisans à votre service. 

Devenir une meilleure version de soi-même, grâce à Jana…

Changer de vie, pour un meilleur cadre de vie, fut une expérience salvatrice pour Valérie et ses enfants. On pourrait penser le contraire, cependant Valérie affirme : « En Guadeloupe Jana a plus de soins et plus d’activités. Elle danse, elle dessine, elle participe à de nombreuses sorties, comme les autres enfants de son âge ». Nous vous confirmons que c’est une grande dessinatrice qui tient cette passion de sa mère.  Un talent que Valérie partage sur ses réseaux sociaux. « Je veux montrer qu’on peut être une femme épanouie, élever un enfant avec des spécificités et garder le cap du bonheur». 

Quand, elle partage ses moments de vie dans la story du jour, Valérie Bolivar montre que tout est  surmontable à celui qui veut et qui croit. Une positivité à toute épreuve, qui inspirent ceux qui la suivent quotidiennement ; Chaque victoire est un pas vers un futur meilleur. « Grâce à Jana, je savoure chaque progrès, car c’est une battante ». 

Faire de sa passion, son métier, c’est le résultat des circonstances qui ont bouleversé la vie de cette maman qui n’a pas mis de côté sa féminité. Femme-courage, Valérie Bolivar signe cette fin d’interview par une leçon de vie apprise grâce à sa fille : « Réalises tes rêves, sois toi, sois heureuse ». 

Stécy LANCASTRE

Journaliste 

Remerciements à Stely COUCHY qui a offert ce portrait en cadeau d’anniversaire à Valérie Bolivar. 

« Valérie est une femme inspirante, elle m’aide à cheminer positivement, ce portrait c’est pour qu’elle touche d’autres cœurs. Merci Valérie de croire en moi». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évaluation*

Abonnez-vous à LaNouvelleSam

Rejoignez les 612 autres abonnés

VIDEO / Découvrez Vieux-Habitants à travers mon histoire !

Facebook LaNouvelleSam

Commandez votre portrait inspirant sur sammotive.fr

Service de community manager à la carte

Top
%d blogueurs aiment cette page :