Fabienne Dondas : “Il faut briser le tabou autour de l’endométriose”

Shares
Read Carefully

Fabienne Dondas a découvert qu’elle était atteinte d’endométriose en 2005. En 2014, elle ouvre la voie en créant la première association pour les femmes atteintes de cette maladie déroutante en Guadeloupe : Karukera Endométriose.

Nous avons rencontré Fabienne Dondas, suite à la candidature de son association à l’appel à projet du Défi Market en mai dernier. Dès le début de notre échange, la jeune femme explique les difficultés pour les femmes atteintes d’endométriose  de se faire soigner en Guadeloupe. “ Même si une poignée de médecins commencent à en parler, nous sommes encore nombreuses à nous rendre en France Hexagonale pour réaliser les opérations »,explique la présidente. 

Toute sa vie, Fabienne a entendu : “Les règles sont douloureuses, quand vous aurez un enfant cela passera”. Elle raconte : “Je me suis rendue à l’hôpital à plusieurs reprises pour ces douleurs atroces. On m’a demandé si je viendrai me plaindre chaque mois pour des règles douloureuses”. Couchée sur un brancard, elle rumine. Fabienne décide alors de consulter un spécialiste. le diagnostic est sans appel, le mot est prononcé, elle souffre d’endométriose. 

Lors de notre entretien, Fabienne Dondas, rappelle que c’est une vie qui est chamboulée. L’endométriose bouleverse le quotidien dans le couple. “C’est aussi difficile pour les hommes, nous ne devons pas les oublier dans l’équation”.

“Je savais pourquoi j’avais aussi mal et je pouvais me faire soigner dans ce sens”

Mettre un nom sur la maladie était important et aussi très difficile pour la jeune femme. “Je savais pourquoi j’avais aussi mal et je pouvais me faire soigner dans ce sens”. En 2014, elle crée Karukera endométriose. Un espace de partage pour toutes les femmes atteintes de la maladie. “Karukera endométriose est  à l’écoute de ces femmes, il faut briser le tabou autour de l’endométriose », insiste-t-elle.

“Inlassablement nous leur disons de continuer de vivre malgré les jours sans”. 

Au cours de l’année, Karuk Endo se rend dans les lycées pour sensibiliser et informer. L’association est présente sur plusieurs villages santé organisés et continue son travail d’information pour faire connaître au plus grand nombre l’endométriose. 

Devant la nécessité urgente de mieux faire connaître l’endométriose, Karukera endométriose est l’un des soutiens associatifs de l’association Info endométriose. 

*Cet article a été publié dans le cadre du Défi Market. Rendez-vous le 7 juillet au Lamentin pour soutenir les femmes atteintes d’endométriose. L’intégralité des fonds récoltés sera reversée à parts égales à Likid Chokola et Karuk’Endo.

 

Inscription en ligne jusqu’au 6 juillet sur : http://chrono-univers.ca/defi-market

 

 

 

Défi Market

Abonnez-vous à LaNouvelleSam

SAM LETTER !

Rejoignez les 573 autres abonnés

Facebook LaNouvelleSam




Top
%d blogueurs aiment cette page :