Fabienne Loubli, guidée par l’audace

Shares
Read Carefully

Mère de deux enfants, Fabienne Loubli est une consultante en communication. De l’Artchipel, aux restos-bars de la région basse-terrienne, la jeune femme a pris le temps de s’affirmer et emporte les faveurs. Portrait.

 

Originaire de Vieux-Habitants, Fabienne Loubli a grandi et vit dans cette ville de la Côte sous le vent. Thé pays, biscuits fait maison, la jeune femme est fan du jardin créole et des boissons détox ! C’est tout naturellement que nous nous sommes retrouvés chez elle pour y partager un thé local et quelques fruits de saison. Un plaisir.

 

“Quand je suis arrivée en Guadeloupe, j’ai travaillé à la mairie de Basse-Terre, une bonne école”. Après quelques années à Montpellier et un job au CNRS( ndlr : Centre national de la recherche scientifique), Fabienne Loubli retourne au pays natal pour collaborer avec Lucette Michaux-Chevry. “Lorsqu’on passe entre les mains de la dame de fer, je peux vous dire que vous apprenez à vous faire respecter dans votre travail, assure-t-elle. 

Cette expérience touchant à sa fin, Fabienne doit faire face aux promesses d’embauches qui n’aboutiront pas finalement. Quelques larmes, chocolat, couette et séries, Fabienne se relève pour renaître. “J’ai aidé ma mère à développer son entreprise tout en nourrissant mon envie de travailler pour moi-même.” Chemin faisant elle finit par se lancer à son compte et prospecter. 

“Je suis de Basse-Terre, il est normal que je fasse évoluer, connaitre ce côté de la Guadeloupe”.

C’est une rencontre qui changera tout.  Celle d’Alex Nabis, bien connu dans le milieu évènementiel guadeloupéen. “Je me suis présentée à Alex Nabis spontanément, après quelques échanges il a commencé à me confier des évènements. » Face à la demande de plus en plus grandissante, Fabienne s’étonne et explose dans la région à la fois pour son professionnalisme et sa réactivité. Des évènements, elle les enchaînent. À Basse-Terre, elle ramène Krys, Erik Pedurand. Deux cartons pleins. A l’Atrium Bouillante, dont la scène était fermée depuis bientôt trois ans, elle convoque les foules avec une programmation artistique au service de l’excellence musicale guadeloupéenne. Fabienne Loubli, sans aucun doute, bouge les lignes et brise les préjugées. Mal-aimée, considérer comme ville ennuyante, sans vie, Basse-Terre a trouvé une force vive pétillante et engagée dans l’amour de sa région.  “Je suis de Basse-terre, il est normal que je fasse évoluer, connaitre ce côté de la Guadeloupe”, déclare-t-elle. Valoriser le chef-lieu est définitivement son credo.

 “J’aime ce que je fais, je suis épanouie dans mon métier”.

Guidée par l’audace, elle trouve du temps pour ces deux enfants de 10 et 3 ans. Elle n’hésite pas à les amener sur certains évènements.  « Je travaille à leur rythme bien que cette organisation ne soit pas toujours évidente à mettre en place, tout le monde est mis à contribution pour que je mène à bien mes missions.  J’aime ce que je fais, Je suis épanouie dans mon métier” ,revendique-t-elle avec de la détermination dans la voix.

 

Stécy LANCASTRE

Sam Formation

ABONNEZ-VOUS À LANOUVELLESAM

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 433 autres abonnés

Facebook LaNouvelleSam




Top
%d blogueurs aiment cette page :