Sanouyé, la touche créole dans l’univers wax

Du style streetwear au casual tout en conservant sa féminité, c’est le tissu wax, étendard de la culture africaine qu’elle a choisi de travailler. Frais, coloré et osé, ce tissu enduit de cire, résistant, épais, connaît ses plus belles heures. Avec sa touche créole, Muriel nous fait une invitation au voyage dans le monde du wax revisité sous la coupe de ses influences caribéennes. À travers ce portrait rondement mené, lanouvellesam vous propose de découvrir une créatrice qui fait déjà du bruit dans l’univers de la mode « handmade ».-PORTRAIT-

 

 

C’est avec un grand sourire cachant une timidité non décelée, qu’elle raconte les grandes lignes de son parcours complètement à l’opposé de sa nouvelle activité. À l’heure des études, c’est la médecine qui l’attire et l’emmène dans l’une des plus belles villes du monde :  Bordeaux. Durant ces années de travail acharné, elle se prépare à devenir biologiste.

Muriel Jacquet, fondatrice de Sanouyé

C’est finalement à Paris qu’elle pose ses valises pour poursuivre dans cette voie. Au cours de cette aventure parisienne, elle devient attachée de recherche clinique pendant quatre années pour le compte d’une boîte américaine.

Mais, après mûre réflexion, elle décide de tout arrêter pour consacrer l’essentiel de son temps à développer l’un de ses souhaits que l’on pourrait qualifier de rêves endormis : la création de vêtements originaux et authentiques.

En juillet 2014 Sanouyé Being yourself   voit le jour après les recommandations de ses premiers fans : ses proches.

SNY

Quand on lui demande ce que signifie Sanouyé pour elle, en tant que créatrice et fondatrice, elle répond presque spontanément qu’il s’agit de l’expression de ses influences ethniques, la caisse de résonance de son métissage.

D’ailleurs le nom de sa marque fait clairement appel à ses origines, à nos origines : « Sanouyé » (ndlr : ce que nous sommes).

Sanouyé c’est le partage et la rencontre 

De la femme stricte à la femme glam !

De la femme stricte à la femme glamour, Sanouyé veut casser les codes et prouve que l’on peut porter une jupe avec des baskets. Pas étonnant, lorsqu’elle nous raconte, qu’elle travaille en musique et que celle-ci influence ses créations.

 

« Je suis passionnée de Musique, je crée avec de la musique »

Ses grandes jupes sont à l’image de sa créolité et rappellent sans conteste une danse mythique de son île la Guadeloupe : le gwoka. Tandis que ses robes près du corps chic dénotent ses tendances jazzy et soul…De quoi nous inspirer…

La rosa
Le tote bag signée Sanouyé

Sans jamais perdre de vue les tendances actuelles, la marque est sans cesse le renouvellement. Retrouvez désormais, la robe rosa, les jupes yémayas et leur petites soeurs les Yemayatitas et le tote bag !