L’apithérapie, les abeilles peuvent guérir !

Certes, on sait depuis toujours que les produits de la ruche sont bons pour la santé. Merci Mamie pour tes bons conseils ! Son efficacité éradique en une seule cuillère nos maux de gorges et bien d’autres… Mais saviez vous combien les abeilles peuvent être encore plus vertueuses pour notre santé grâce à ses qualités méconnues du grand public ? Notre rédaction s’est penchée sur la question. En particulier, sur le venin de ces derniers.

L’apithérapie une médecine en or !

Selon notre fidèle ami wikipédia, « l’apithérapie consiste à soigner avec les produits de la ruche. Cette pratique millénaire utilise les propriétés des produits des abeilles en vue d’améliorer et de maintenir la santé des êtres humains. L’apithérapie propose d’utiliser les propriétés supposées du miel, de la propolis, de la cire, du venin d’abeilles, de la gelée royale, du pain d’abeilles et du pollen. La plupart des propositions de l’apithérapie n’ont pas été établies scientifiquement et ne répondent pas aux standards de la médecine ».

 

« L’abeille guérisseuse »

Des piqûres de venin d’abeille pour soigner la sclérose en plaques, du miel pour cicatriser les plaies et du pollen contre les troubles digestifs: la Roumanie est un des leaders mondiaux de l’apithérapie.

En France, l’apithérapie n’est pas reconnue ( chaque fois que je l’écris d’ailleurs il est souligné rouge une faute ?) Il existe à ce jour deux cents thèses de doctorat de pharmacie et de médecine sur les produits de la ruche qui ont été validées. Paradoxe !

Le Japon, l’Australie, l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande reconnaissent l’apithérapie ou des branches de celle-ci. À Cuba, elle est reconnue comme médecine légale.

abeille-miel-4.jpg

l’idée de se faire piquer par des dizaines d’abeilles peut paraitre saugrenue. Pourtant la synergie entre le miel, le pollen et le venin de l’abeille sont des ressources naturels extrêmement efficaces pour les maladies dégénératives ainsi que pour les douleurs musculo-squelettiques. Certains patients souffrant de sclérose en plaques ont affirmé leur guérison totale grâce à l’injection du venin d’abeille.  À raison de 40 piqûres d’abeilles par jour !

On administre le venin soit directement par des piqûres d’abeilles, soit à l’aide d’une seringue contenant une solution de venin dilué. La méthode traditionnelle, qui se pratique encore aujourd’hui, consiste à déposer, une à la fois à l’aide d’une pince, des abeilles vivantes sur la peau du sujet. Elles sont plus particulièrement placées sur les zones douloureuses ou encore sur des points d’acupuncture.

 

apithérapie