La Réunion, élue première destination volcanique au monde

Le site anglo-saxon – et réseau social – de voyages Wayn a élu La Réunion première destination volcanique au monde, à la mi-janvier. La communauté de voyageurs a voté parmi 7 destinations différentes (dont l’Islande, le Japon, l’Italie ou encore la Tanzanie).

le Kilimandjaro, Etna, Mont Fuji… étaient en concurrence avec le Piton de la Fournaise réunionnais. Parmi les 23 millions d’internautes revendiqués par le réseau social Wayn, plus de 10 000 ont participé au vote. Ils devaient choisir entre 7 destinations volcaniques à travers le monde. La Réunion arrive ainsi bien devant ses concurrents avec près de 1 000 votes de plus que le Japon et son Mont Fuji qui décroche la seconde place.

1. Île de La Réunion : 2.426 votes – 23 %
2. Japon : 1.508 votes – 15 %
3. Italie : 1.459 votes – 14 %
4. Islande : 1.347 votes – 13 %
5. Philippines : 1.274 votes – 12 %
6. Tanzanie : 1.231 votes – 12 %
7. Costa Rica : 1.133 votes – 11 %

Une récompense qui s’ajoute à d’autres prix qui distingue l’île dans de nombreux domaines.

La Réunion est la meilleure !

En décembre 2015 déjà la Réunion a été promue « meilleure destination de plein air » par le magazine asiatique Top Ceremony face à  un jury composé de 100.000 globe trotters. À ce palmarès s’ajoute la récompense du Qyer.com et China National Geographic qui distinguent l’île dans le top 3 de la catégorie « meilleures destinations lune de miel au monde ».

La Réunion est reconnue comme un centre d’expérimentation au niveau international dans le domaine marin. Une maitrise parfaite des ressources énergétiques solaires(photovoltaïque) agricoles (engrais, bagasse…) et marines (houle, énergie thermique, climatisation marine, osmose et micro algues marines) sont les nouvelles clés du futur. L’île de la Réunion est en phase de devenir un véritable laboratoire d’intégration des innovations environnementales avec l’énergie.

La Réunion a un bel avenir devant elle ! Avec toutes ses compétences en plein boum, elle est en phase de devenir l’une des contrées les plus attractives de l’océan Indien.