PME : partenaires officielles de l’Euro 2016

Ça y est l’EURO 2016 est là et le dj planétaire David Guetta a transformé en quelques mixes la fan-zone en boîte de nuit géante. 80 000 personnes étaient réunies sur la dame de fer pour célébrer l’arrivée de cet évènement incontournable.

Selon les prévisions du Centre de Droit et de l’Economie du Sport(CDES), cet évènement est une aubaine économique pour les 10 villes hôtes : 66 millions pour Toulouse ou encore 221 millions pour Saint Denis, l’Euro devrait injecter dans l’économie nationale environ 1,3 milliard d’euros. Dans la préparation de cette effervescence 562 PME françaises font partie de ce décor footballistique. En effet, les BTP ne seront pas les seuls en tête du classement.

mascotte

Qui dit compét, dit mascotte !

C’est la PME lyonnaise Zebrand, qui a réalisé la mascotte de l’Euro 2016, en suivant scrupuleusement l’unique consigne de l’UEFA : côté festif du football et de la compétition en évitant de se rapprocher du coq gaulois (symbole du football français).  Pour répondre efficacement à la demande de l’organisateur Zembrand a choisi de représenter un super héros au visage d’enfant avec une cape rouge et en plus avec des crampons magiques. Un personnage dont le capital sympathie risque de faire fondre petits et grands. Le Super Victor va apporter beaucoup de visibilité à l’entreprise qui s’est vue confier dans la foulée la conception des deux mascottes des Championnats du monde d’handball 2017 en France : l’ours Rok et la fouine Koolette.

Marty Sports : 45 salariés en plein rush

Nous vous l’annoncions en sous-titre, la pression est au summum dans l’usine de Marty sports qui a remporté la fabrication des équipements indispensables à la compétition. L’entreprise à trois semaines pour livrer buts de compétitions, piquets de corners ou bien encore abris de touches pour 44 stades. Le coup d’envoi est lancé pour Marty qui avait en 2010, équipée dix stades lors du mondial de football en Afrique du Sud.

 

Vous dégusterez vos sodas dans les gobelets de Greencup

Et pas dans n’importe lesquelles ! En effet, les gobelets de l’entreprise spécialiste dans la production de gobelets sont recyclables.  1 700 000 gobelets sont attendus pour abreuver les supporters. Une véritable pépite pour l’entreprise de Saint-Etienne dont le chiffre d’affaire devrait augmenter de 40 à 50 %. Greencup qui compte 18 salariés, pense à embaucher une vingtaine de saisonniers qui seront chargés de récupérer les gobelets utilisés ou jetés. Ces dernies devront être lavés pour être recyclés. Car, Greencup c’est avant tout, l’âme d’écolo de trois jeunes trentenaires !

Les PME recrutent pour l’Euro et donc pour le futur…

L’Euro 2016 est un véritable levier pour la croissance économique nationale. 4000 postes sont à pourvoir dont 2400 dans le tourisme et la vente, 1000 dans l’hôtellerie-restauration et 500 dans les transports. C’est Proman 5ème acteur français de l’intérim qui est chargé du recrutement. Plus de 30 000 intérimaires ont été recrutés dans ces 275 agences en 20 ans d’expérience sur ce marché qui a convaincu l’UEFA de choisir le groupe comme recruteur officiel.

En vue de l’augmentation de leur productivité, les PME qui se sont vues confier des tâches pour l’Euro 2016, sont aussi en phase de recrutement. Greencup en plus d’embaucher des intérimaires pour la période de l’Euro, compte employer en CDI trois nouveaux salariés. Les autres PME mobilisées devraient elles aussi suivre cette voie.