David Cameron: un Premier ministre Super Nanny?

Londres- Ce dimanche, The Observer (hebdomadaire anglais) a annoncé la proposition plutôt originale du gouvernement britannique. En effet,  le gouvernement va proposer aux parents de suivre des cours pour apprendre à mieux élever et discipliner leurs enfants. Soucieux du « bon vivre » des Britanniques, Le Premier Ministre ne serait-il pas entrain de se transformer en Super Nanny ?

« Nous avons fait beaucoup de progrès. Nous avons développé le suivi à domicile après la naissance. Mais cela ne concerne que les premières semaines et mois. Qu’en est-il plus tard, lorsque se posent les problèmes de communication, de comportement, de discipline ? Nous avons tous besoin d’aide sur ces sujets. C’est pourquoi nous devons réfléchir comment rendre normal et même attractif le fait de participer à des cours de parentalité », ajoute le premier ministre.

L’objectif est de distribuer des bons aux familles pour participer à ces masters classes éducatives. David Cameron a tenu à préciser qu’elles s’adresseront pas seulement aux foyers en difficulté mais « à tous ».

images
David Cameron (crédits photos: community lebara)

Une initiative gouvernementale similaire, proposée après les émeutes urbaines de 2011 à des familles issues d’un environnement socio-économique défavorable, s’était soldée par un échec, rappelle The Observer. 2956 parents, dont seulement 9 % d’hommes, y avaient participé, loin des 20 000 attendus. Le coût pour l’État avait grimpé à 1088 livres (plus de 2200 dollars canadiens) par parent.

En élargissant le programme aux familles plus aisées, David Cameron espère le rendre plus populaire, sur le mode des cours prénataux.

« les familles sont la meilleure arme anti-pauvrété jamais inventée. Ils sont un bien-être sans égal. les enfants dans les familles qui se brisent sont plus de deux fois susceptibles de connaitre la pauvreté que ceux dont les familles sont toujours ensemble. Voila pourquoi le renforcement des familles est au coeur de notre ordre du jour » confirme le Premier ministre.

Sur le plan politique, la mesure pourrait l’aider à occuper le centre de l’échiquier, vacant depuis l’effondrement du parti libéral-démocrate et le virage à gauche opéré par le parti travailliste sous l’impulsion de son nouveau leader Jeremy Corbyn.

le-prince-george-dans-les-bras-de-sa-mere-kate-middleton-a-l-occasion-11134511kyzwa_1713
Crédits: Woolf Crown Copyright/AFP

Dans le cadre d’un discours sur la famille ce lundi, Cameron va annoncer de façon plus détaillé le système qu’il souhaite mettre en place. Il affirme que tous les parents ont besoin d’aide et qu’il y a trop peu d’indications parrainé par l’Etat. Une initiative qui a du sens pour les Britanniques qui voient déjà les apports favorables de cette mesure qui pourrait réduire de manière significative la délinquance qui sévit dans le pays.

 

 

  • Je trouve que l’Etat s’immisce trop dans la vie des gens avec ce type de mesures. Ceci dit, c’est intéressant en termes de cohésion sociale, parce que les écoles ne suffisent plus pour compléter l’éducation.